Construction de maison individuelle

SIMIANE COLLONGUE
Plan d\'aups 05/13
Plan d\'aups 05/13
LA CADIERE D\'AZUR
LA CADIERE NOV12
rdc LA CADIERE

CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE

Le maître d'œuvre est un professionnel de la construction qui aura pour mission principale la coordination du projet et le suivi de son avancement. Il ne se charge pas des travaux, mais vous conseille sur les choix à effectuer, tant au niveau des matériaux que des entreprises que vous aurez cependant à sélectionner vous-même.

Le maître d’œuvre est rémunéré en général selon un pourcentage du montant global des travaux.

 

MDO met à sa disposition son expérience et son savoir-faire en maitrise d'œuvre, organise les travaux d'aménagement et de construction de vos projets et veille au respect des lois en vigueur. Il est la garantie pour son client d'une parfaite maîtrise de la réalisation de son projet.

 

Voici les principes de la mission qui vous sera proposée sous la forme d'un contrat de maîtrise d'œuvre qui pourra être définie suivant votre besoin:

 

MISE AU POINT DU PROJET

  • Etudes préliminaires
  • Avant-projet sommaire
  • Projet
  • Description des travaux et calendrier

RÉALISATION DE L'OPÉRATION

  • Consultation d'entreprise
  • Analyse des offres
  • Mise au point des marchés de travaux
  • Direction du chantier
  • Réception des travaux
  • Dossier des ouvrages exécutés

BBC : Bâtiment Basse Consommation

BBC-effinergie® est une appellation visant à identifier les bâtiments neufs ou parties nouvelles de bâtiments dont les très faibles besoins énergétiques contribuent à atteindre les objectifs de 2050 : réduire les émissions de gaz à effet de serre par 4.

 

La RT2012, ou réglementation thermique « Grenelle Environnement 2012 » est une réglementation d’objectifs. Elle consiste à généraliser dès 2013, toute construction en bâtiment basse consommation BBC. Voici ci-après les points clefs de cette nouvelle réglementation. Conséquences

  • Un objectif dit « saut énergétique » de 50 kWhep/m²/an pour toute construction neuve
  • Un saut énergétique plus important que toutes les réglementations thermiques depuis 30 ans !
  • Une économie de la facture de chauffage qui devrait passer de 900 € en moyenne par ménage, à environ 250 € pour une maison basse consommation
  • Cap sur la réglementation dans 10 ans, la RT 2020, les bâtiments neufs seront autosuffisants car ils produiront plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

 

Les grands principes pour atteindre cet objectif sont :

 

1. Une conception bioclimatique de l'édifice ou de la maison (compacité, orientations, traitement des façades par orientation, apport de lumière naturelle) permet d'approcher à moindre coût cet objectif.

 

2. Une forte isolation thermique de 30 cm réduira considérablement les besoins en chauffage. Cette isolation sera de préférence extérieure en cas de façades maçonnées ou béton pour préserver l'inertie ou répartie en cas de construction de façades à ossature bois; le but étant de limiter les ponts thermiques.

 

3. Une parfaite étanchéité à l'air de l'enveloppe extérieure et des réseaux. En plus de limiter les pertes de chaleur par des fuites d'air directes, cette mesure permet de garantir la meilleure pérennité du bâtiment à terme (isolants, structure, etc.).

 

4. Une bonne performance des équipements techniques (éclairage, chaudière, pompe...) et étudiés pour obtenir le meilleur rendement (pas de surdimensionnement).

 

5. C'est seulement ensuite que la question du mode de chauffage se pose. Gaz, bois, géothermie (électrique), pompe à chaleur (électrique), etc. La réglementation impose, au-delà d'une certaine surface, une étude comparative sur 20 ans des différents moyens de chauffage à disposition en considérant les augmentations prédites du coût des énergies. Elle impose également une possibilité de réversibilité du mode de chauffage.

 

6. Les énergies renouvelables, bien que très vertueuses, n'apportent que de faibles économies en comparaison des points sus-cités. Il faut préciser que la pose de capteurs photovoltaïques ne réduit pas les consommations d'un bâtiment et que les capteurs pour l'eau chaude sanitaire doit être bien dimensionnée pour ne pas surchauffer et donc se dégrader en été.